En France, les gens allument normalement leur chauffage central en octobre et l’utilisent tous les jours jusqu’en mars ou avril. Cela coïncide avec le changement d’heure et la baisse des températures.
Le chauffage domestique représente plus de 70 % de la demande totale électrique des ménages. Réduire ce chiffre – et donc garder un logement suffisamment au chaud – permet non seulement d’économiser de l’argent sur les frais de chauffage, mais aussi de permettre au gouvernement d’atteindre ses objectifs légitimes en matière d’émissions.
Selon les estimations les plus récentes, 2,38 millions de ménages francais sont en situation de précarité énergétique, ce qui signifie que près de 11 % des ménages n’ont pas les moyens de se chauffer. Toutefois, malgré l’ampleur du dilemme, toutes les solutions ne doivent pas être compliquées et coûteuses. Ainsi, juste à temps pour l’alerte météo extrême, voici dix conseils faciles à mettre en œuvre pour garder votre maison au chaud pour peu ou pas de frais supplémentaires.

1. Utilisez vos rideaux

240 f 78675190 bnxasf21gqh5sehhj6ukfwxsrdvpwqsy

La lumière du soleil est présente, alors profitez-en. Pendant la journée, ouvrez vos rideaux pour laisser entrer les rayons du soleil et profiter du beau temps. Fermez vos rideaux à la tombée de la nuit pour ajouter une autre couche d’isolation et conserver la chaleur dans vos pièces. Vérifiez également l’absence de fuites ou de trous pour vous assurer que l’air chaud reste à l’intérieur et que l’air froid reste à l’extérieur, ce qui peut aider à prévenir la condensation.

2. Installez des minuteries dans le système de chauffage central

Programmer le chauffage pour qu’il se mette en marche un peu plus tôt – disons 30 minutes avant votre lever le matin – donc à une température plus basse, selon le Centre pour l’énergie durable, est moins coûteux que de le mettre en marche juste quand vous en avez besoin à une température plus élevée. En effet, que le thermostat soit réglé à 20°C ou à 30°C, une chaudière chauffe au même rythme. Cependant, ne faites pas l’erreur de régler votre chauffage sur la température la plus basse toute la journée, car vous paierez pour un chauffage dont vous n’avez pas besoin.

3. Repositionner le canapé

240 f 181446771 o6g4avxjvc3wrilg2gowy6cavbqnvvha

Il peut être agréable de s’asseoir devant le chauffage dans son fauteuil préféré, mais c’est consommer de la chaleur qui pourrait chauffer votre maison. L’air chaud peut circuler librement en l’éloignant du radiateur électrique. Tenez vos rideaux et votre linge à sécher loin du radiateur électrique pour tirer le meilleur rendement de votre source de chaleur.

4. Tirez le meilleur parti de votre isolation

En matière de chaleur, le toit en perd environ un quart. L’installation de 25 cm d’isolant dans votre grenier atténuera facilement ce phénomène. Il est également intéressant de regarder ce qui se passe dans les murs, car un tiers de la chaleur perdue dans une maison non isolée s’échappe par les murs. Bien qu’elle soit plus coûteuse à construire que l’isolation des combles, l’isolation des murs creux permet d’économiser jusqu’à 190 € par an sur les coûts de chauffage. Cela vaut également la peine de consulter votre fournisseur d’énergie pour voir s’il existe des programmes d’isolation, qui peuvent souvent aboutir à une installation à faible coût ou sans frais.

5. Habillez-vous chaudement

240 f 224441630 54njlqfsjogymz8a5hdakh68znbabjcw

Vérifiez si votre réservoir d’eau chaude est correctement isolé. L’eau sera chaude plus longtemps, ce qui vous permettra d’économiser de l’argent sur le chauffage. L’isolation d’un réservoir d’eau non isolé peut permettre d’économiser jusqu’à 180 € par an, mais le simple fait d’améliorer la “vieille veste” du réservoir peut vous faire économiser de l’argent.

6. Réduisez le volume

Cela peut sembler contre-intuitif au premier abord, mais suivez-moi. L’Organisation mondiale de la santé proposait à l’origine une température de 21 °C dans les pièces à vivre, mais elle a été modifiée à 18 °C en 2014. Selon une étude, baisser le thermostat de 1°C vous permettra d’économiser jusqu’à 10% sur votre facture de chauffage. Alors, pour faire des économies et échapper aux effets néfastes d’une maison froide, réglez le thermostat à 18°C.

7. Évitez les courants d’air

240 f 45068512 dviykkqogr6tcr1rrq2tc4hr5iy72qt5

Même une solution simple comme la fabrication de votre propre pare-vent vous aidera à garder votre maison au chaud. Le bricolage de vos portes, fenêtres et fissures de plancher pour les rendre étanches aux courants d’air peut vous faire économiser 25€ par an. C’est quelque chose que vous pouvez faire vous-même avec très peu d’argent. Les joints en caoutchouc autour des portes et des fenêtres, ainsi que les coupe-courants de porte, sont relativement bon marché et simples à fabriquer. Cela vaut donc la peine de sceller les portes et les fenêtres jusqu’à l’arrivée de l’hiver.

8. Installez des vannes de radiateur thermostatiques sur vos deux radiateurs

Selon une étude de l’université de Salford, l’ajout de capteurs de chauffage et de vannes de radiateur thermostatiques permet d’économiser 40 % d’électricité. Cette fonction vous encourage à configurer votre chauffage pour qu’il s’allume à des heures prédéterminées, ce qui vous permet d’économiser de l’électricité en ne l’utilisant que lorsque vous en avez besoin. Les nouveaux thermostats intelligents peuvent désormais être commandés à distance depuis votre smartphone, ce qui vous permet d’allumer votre chauffage avant d’entrer dans votre maison, ce qui signifie que vous êtes bien au chaud lorsque vous arrivez dans votre maison.

9. Remplacer ou moderniser la chaudière

240 f 366703593 uchjte0ouerp2au0imyzip6wvdpc5agq

Si votre chaudière a plus de dix ans, il est probablement temps de la remplacer par un modèle plus récent et plus puissant. Vous pourriez économiser jusqu’à 400 € en remplaçant votre ancienne chaudière par une nouvelle chaudière à condensation de classe A, qui nécessite moins d’énergie pour produire la même quantité de chaleur. De plus, si elle est toute neuve, vous avez moins de chances de rencontrer des problèmes à l’approche de l’hiver. Un appareil comme celui-ci aura un meilleur rendement qu’un chauffage électrique.

10. Installer un chauffage au bois

Le chauffage au bois a pour avantage de maintenir un certain confort dans votre logement. Attention, un poêle au bois est une solution relativement coûteuse. De plus, il nécessite des travaux pour son installation. En effet, il faut une cheminée pour évacuer les gaz, un espace de stockage pour stocker le bois. L’encombrement sera réduit si vous vous penchez vers des poêles à granules (qui prendra moins de place et sera moins contraignant à mettre dans le poêle que le bois) et il va chauffer votre logement tout aussi bien. Un appareil comme celui-ci aura un meilleur rendement qu’un système de chauffage électrique.

11. La chaleur doit être réfléchie

Les panneaux de radiateurs sont peu coûteux et simples à construire. Ils garantissent que la chaleur de vos radiateurs réchauffe votre espace plutôt que vos murs. Ils fonctionnent en réfléchissant la chaleur dans la pièce.